Pour administrer les premiers secours, les secouristes doivent avoir accès à du matériel spécifique contenu dans des trousses qu'on doit retrouver en nombre suffisant sur les lieux de travail que les secouristes devraient idéalement pourvoir atteindre en deçà de trois minutes. De plus, si l'établissement comporte plusieurs étages, on devrait placer au moins une trousse par étage.

Les trousses de premiers secours doivent être accessibles en tout temps. Il n'est donc pas recommandé de les placer dans des endroits ou des locaux fermés à clé.  Cependant, afin d'éviter qu'elles soient dépouillées de leur contenu, certaines entreprises verrouillent les trousses et remettent des clés à tous les secouristes ainsi qu'aux superviseurs afin de respecter l'obligation légale de disponibilité. Toutefois, cette situation n'est pas idéale et elle pourrait légalement être contestée.

Contenu minimal d'une trousse de premiers secours
Matériel de prévention et médicaments
Protocole d'administration de l'adrénaline
Obligations d'affichage

 


 

Contenu minimal d'une trousse de premiers secours

Selon l'article 4 du Règlement sur les normes minimales de premiers secours et de premiers soins, le contenu minimal d'une trousse est le suivant:

  • un manuel de secourisme approuvé par la CSST;
  • les instruments suivants :
1 paire de ciseaux à bandage,
1 pince à écharde,
12 épingles de sûreté (grandeurs assorties);
  • les pansements suivants (ou de dimensions équivalentes) :
25 pansements adhésifs (25 mm × 75 mm) stériles enveloppés séparément,
25 compresses de gaze (101,6 mm × 101,6 mm) stériles enveloppées séparément,
4 rouleaux de bandage de gaze stérile (50 mm × 9 m) enveloppés séparément,
4 rouleaux de bandage de gaze stérile (101,6 mm × 9 m) enveloppés séparément,
6 bandages triangulaires,
4 pansements compressifs (101,6 mm × 101,6 mm) stériles enveloppés séparément,
1 rouleau de diachylon (25 mm × 9 m); 
  • antiseptique :

25 tampons antiseptiques enveloppés séparément.

Retour

 

Matériel de prévention et médicaments

Outre le matériel prescrit par Règlement, Préventex recommande d'ajouter aux trousses de premiers secours du matériel de prévention contre la transmission des infections tel que des gants de latex ou de vinyle, un masque de réanimation et des valves supplémentaires, de même que des compresses froides pour traiter les enflures.

Il est déconseillé d'y inclure des médicaments. D'ailleurs, sauf exception, notamment dans le cas d'administration d'adrénaline, les secouristes ne sont pas certifiés pour administrer un médicament.

Retour

 

Protocole d'administration d'adrénaline

Pour certaines personnes, une simple piqûre d'insecte peut entraîner la mort par obstruction des voies respiratoires à la suite d'une réaction générale grave (choc anaphylactique). L'injection d'adrénaline est l'antidote à ces réactions. Toutefois, il faut suivre une formation donnée par des professionnels qualifiés avant d'administrer ce type d'injection. Les équipes de santé au travail des CLSC de votre région sont en mesure d'assurer cette formation.

Conséquemment, on devrait retrouver dans chaque trousse de premiers secours un aide-mémoire concernant le protocole d'administration d'adrénaline, à condition, toutefois, que les secouristes aient été formés.

La CSST a d'ailleurs produit un tel aide-mémoire. Le document, est présenté sous forme d'une pochette plastifiée qui affiche le protocole et contient des fiches d'information à transmettre aux ambulanciers ou au service médical consulté. Vous pouvez commander des exemplaires auprès du bureau régional de la CSST de votre région.

Retour

 

Obligations d'affichage

Les articles 13 et 14 du Règlement sur les normes minimales de premiers secours et de premiers soins stipulent :

    • qu'un affichage adéquat doit permettre de localiser facilement et rapidement les trousses, le système de communication ainsi que de tout autre équipement de premiers secours;
    • le lieu de travail, la fonction, les nom et prénom du ou des secouristes oeuvrant dans l'établissement doivent être inscrits sur une affiche placée dans un endroit facilement visible et accessible aux travailleurs.

Sur un chantier de construction, le ou les secouristes doivent s'identifier par le port d'un casque de sécurité marqué d'une croix.

Retour